mardi 3 août 2021

Notre Agenda

Guide de Consultation des Documents et Rapports d’Activites

 

NOTE SYNTHESE SUR LES ETUDES ANALYTIQUES REALISEES

Composante 3 : Élaboration d’un niveau d’émission de référence national pour les forêts et/ou d’un niveau de référence national pour les forêts

Le Togo a adhéré au Partenariat REDD+ à la conférence sur le climat et la forêt organisée à Oslo (Norvège) en mai 2010 et a souscrit à la quatrième décision de l’annexe 2 de l’Accord de Copenhague en Décembre 2009 qui invite les parties signataires à se référer aux directives indicatives contenues dans l’annexe de la décision 2/COP.13 (paragraphes 7 et 11). Il est nécessaire d’identifier les facteurs déterminants de la déforestation et de la dégradation des forêts à l’origine des émissions, de déterminer les moyens d’y remédier, d’identifier les activités y afférentes, et enfin, de mettre en place, suivant la situation et les capacités du pays, des systèmes nationaux solides et transparents de surveillance des forêts. Pour le moment, la situation de référence sur les ressources forestières du Togo n’est pas établie et le potentiel ligneux existant n’est pas connu faute d’inventaire forestier national. En effet, le Togo n’a jamais réalisé un inventaire forestier national. Seulement quelques forêts éparses avaient fait l’objet d’inventaire partiel dans les années 1975 et depuis cette période aucun travail n’est encore fait dans ce sens. Par ailleurs, il n’existe pas de cartographie exhaustive de l’occupation du sol et les images satellitaires nécessaires pour suivre la dynamique des écosystèmes forestiers ne sont pas facilement accessibles au niveau du pays. En outre, Il n’existe pas de plan d’affectation des terres.

Dans le contexte de la R-PP du Togo, la planification de l’élaboration du niveau d’émission de référence national (REL) pour les forêts et du niveau de référence national pour les forêts (RL) a été faite sur la base du guide méthodologique «Decision Support Tool for Developing Reference Levels for REDD+ », préparé par Winrock International et la Banque mondiale sous la direction de Nancy Harris. Les sous chapitres retenus sont les suivants :

:

-        champs des activités du niveau de référence ;

-        définition de la forêt au Togo au titre de la REDD+ ;

-        échelle de mise en œuvre de la REDD+ ;

-        puits de carbone et les compartiments à considérer ;

-        inventaire forestier national ;

-        circonstances nationales ;

-        définitions des trajectoires.

Lu 227 fois

Votre Avis sur l'évolution du Site

Quel est votre avis sur l'évolution du site?

FAQs

Qu’est-ce que le REDD ?

 

Le REDD est un mécanisme international dont le but est d’aider à stopper la déforestation et le changement climatique. REDD signifie la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des Forêts dans les pays en développement.

Il s’agit d’un mécanisme incitant les pays en développement à protéger et mieux gérer leurs ressources forestières afin de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les stratégies REDD+ font en sorte que les forêts sur pied aient une valeur plus grande que celles qu’on abat. La portée de la “REDD+” dépasse la déforestation et la dégradation des forêts et prend en compte la préservation et la gestion durable des forêts et le renforcement des stocks de carbone par la plantation d’arbres. Les activités de REDD+ énumérées dans la Seizième session de la Conférence des parties (Décision 1/CP.16) de la Convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, au paragraphe 70 sont :

  1. Réduction des émissions dues au déboisement,
  2. Réduction des émissions dues à la dégradation des forêts,
  3. Renforcement des Stocks de carbone forestiers,
  4. Conservation des Stocks de carbone et
  5. Gestion durable des forêts.

Quand le REDD commencera-t-il?

1.0 

Dès que possible car une fois décimée, les forêts seront perdues pour toujours.

Quel en sera le cout?

1.0 

La question est cruciale, les estimations varient mais pour réduire la déforestation de moitié d’ici 2030 le REDD nécessitera des dizaines de milliards de dollars par an. Mais ne rien faire coutera bien plus chaque année.

A propos de la REDD+

La Coordination Nationale REDD+ est l'un des trois organes chargés de gérer le processus REDD+ au Togo. Elle a pour rôle d'assurer la conduite opérationnelle du processus REDD+. Elle a été créée par decret N° 2016-007 du 25 janvier 2016 relatif aux organes de gestion de la REDD+ au Togo. Ce décret créé aussi le Comité National REDD+ qui est l'organe suprême de gestion du processus et le Groupe National de Travail REDD+. La Coordination Nationale REDD+ est sous la tutelle du Ministère de l'Environnement et de Ressources Forestières. Cette Coordination Nationale met actuellement en oeuvre le Projet de soutien à la Préparation à la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation de forêts (P-REDD+). L'objectif de ce projet est de permettre à la forêt et aux arbres hors-forêt de continuer par jouer leur rôle socio-économique et écologique. Le but ultime est l'élaboration et la mise en oeuvre d'une stratégie nationale REDD+ cohérente et acceptée par tous.

Nos Evènements

Aucun évènement dans le calendrier

Newsletter

captcha