mardi 22 mai 2018

Reportage

Reportage

Notre Agenda

Suivi et appui de la Banque Mondiale

Réunion des membres de la mission et des membres de l’unité de coordination nationale REDD+ Réunion des membres de la mission et des membres de l’unité de coordination nationale REDD+ TOUT DROIT RESERVE- REDD+ TOGO

Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts au Togo: Le projet de soutien à la préparation à la REDD+ a reçu une mission de suivi et d’appui de la Banque mondiale

Une mission de suivi et d’appui de la Banque mondiale a séjourné au Togo du 9 au 19 février 2016. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de soutien à la préparation à la REDD+ (réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts). Le projet est mis en œuvre par le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières sur financement du Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier (FCPF) et administré par la Banque mondiale.

redd togo Suivi et appui de la Banque Mondiale img02 v3La mission de suivi et d’appui de la Banque mondiale était conduite par Dr. Koffi Hounkpe, responsable du projet de soutien à la préparation à la REDD+ (P-REDD+). Selon Dr. Hounkpe, la mission est une occasion « d'identifier les éventuelles difficultés rencontrées par les différents acteurs dans la mise en œuvre du projet et de donner l’assistance technique nécessaire pour accélérer le processus. »
Dans le cadre de cette mission, il a été organisé un atelier sur l'état de mise en œuvre du projet de soutien à la préparation à la REDD+, un atelier de renforcement des capacités des acteurs sur le système de monitoring, reporting et vérification (MRV) dans un processus REDD+ et un séminaire d’échange d’expériences avec les propriétaires de forêts privés.
L'atelier sur l'état de mise en œuvre du projet de soutien à la préparation à la REDD+ s’est tenu du 10 au 11 février 2016 au Relais de la Caisse à Lomé et a été présidé par le Secrétaire Général du Ministère de l'Environnement et des Ressources Forestières, M. SAMA Boundjouw, Président du comité de pilotage du projet. Selon le Secrétaire Général, cet atelier est une occasion « d’échanger sur l’état de mise en œuvre des recommandations de la mission de juillet 2015, sur l’état d’avancement du projet et les difficultés rencontrées, de renforcer les capacités des acteurs de mise en œuvre sur les procédures de gestion efficace et efficiente notamment sur la gestion financière, les procédures de passation des marchés, les procédures de veille environnementale et sociale, le suivi évaluation, et les aspects liés à la communication

redd togo Suivi et appui de la Banque Mondiale img03 v3L'atelier de renforcement des capacités des acteurs sur le monitoring, reporting et vérification (MRV) et le niveau de référence des forêts s’est tenu le 12 Février et a été animé par le professeur Jürgen Blaser, Assistant Technique Internationale de l’Unité de Coordination Nationale REDD+.

Selon le Coordonnateur National REDD+, cette mission de suivi et d’appui de la Banque mondiale est l’occasion de « discussions approfondies entre les acteurs de mise en œuvre du processus REDD+ sur plusieurs thématiques, notamment l’état de mise en œuvre globale du P-REDD+, le point sur l’exécution budgétaire du projet, le point sur la passation des marchés, et le point sur les travaux d’inventaire forestier national ».

redd togo Suivi et appui de la Banque Mondiale img04 v3Toujours dans le cadre de cette mission de suivi et d’appui, un séminaire avec les propriétaires de forêts privées membres de l’Association pour une Afrique Verte-Togo s’est tenu du 15 au 17 février 2016 à l’Hôtel Ivans Plazza à Kpalimé. Cette rencontre de partage et d’échange d’expériences a été marquée par des visites de terrain dans certaines plantations privées des préfectures de Kpélé et de Kloto. La cérémonie d'ouverture du séminaire a été présidée par le préfet de Kloto M. Bertin Kokou Assan.

Parallèlement à toutes ces activités, la mission de suivi et d’appui de la Banque mondiale a eu plusieurs réunions techniques avec l'Unité de Coordination Nationale, l'Assistant Technique International et plusieurs autorités ministérielles du pays.


Blaise ATAKOUNA
Responsable IEC,
Coordination Nationale REDD+

Lu 254 fois Dernière modification le vendredi, 03 février 2017 10:49
Plus dans cette catégorie : « Lancement national REDD+ Validation TDRs »

Plus d'Articles - Médias

Votre Avis sur le Site ICI !

Quel est votre avis sur le nouveau Site Web de REDD TOGO ?

FAQs

Qu’est-ce que le REDD ?

 

Le REDD est un mécanisme international dont le but est d’aider à stopper la déforestation et le changement climatique. REDD signifie la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des Forêts dans les pays en développement.

Il s’agit d’un mécanisme incitant les pays en développement à protéger et mieux gérer leurs ressources forestières afin de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les stratégies REDD+ font en sorte que les forêts sur pied aient une valeur plus grande que celles qu’on abat. La portée de la “REDD+” dépasse la déforestation et la dégradation des forêts et prend en compte la préservation et la gestion durable des forêts et le renforcement des stocks de carbone par la plantation d’arbres. Les activités de REDD+ énumérées dans la Seizième session de la Conférence des parties (Décision 1/CP.16) de la Convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, au paragraphe 70 sont :

  1. Réduction des émissions dues au déboisement,
  2. Réduction des émissions dues à la dégradation des forêts,
  3. Renforcement des Stocks de carbone forestiers,
  4. Conservation des Stocks de carbone et
  5. Gestion durable des forêts.

Quand le REDD commencera-t-il?

1.0 

Dès que possible car une fois décimée, les forêts seront perdues pour toujours.

Quel en sera le cout?

1.0 

La question est cruciale, les estimations varient mais pour réduire la déforestation de moitié d’ici 2030 le REDD nécessitera des dizaines de milliards de dollars par an. Mais ne rien faire coutera bien plus chaque année.

Avis & Communiqués

AMI pour le recrutement d'un cabinet pour la réalisation de l'EESS

21/12/16

Dans le cadre de la réalisation de l'évaluation environnementale et sociale stratégique (EESS) du processus REDD+ au Togo, la Coordination Nationale REDD+ recrute un cabinet. Pour...

« »

A propos de la REDD+

La Coordination Nationale REDD+ est l'un des trois organes chargés de gérer le processus REDD+ au Togo. Elle a pour rôle d'assurer la conduite opérationnelle du processus REDD+. Elle a été créée par decret N° 2016-007 du 25 janvier 2016 relatif aux organes de gestion de la REDD+ au Togo. Ce décret créé aussi le Comité National REDD+ qui est l'organe suprême de gestion du processus et le Groupe National de Travail REDD+. La Coordination Nationale REDD+ est sous la tutelle du Ministère de l'Environnement et de Ressources Forestières. Cette Coordination Nationale met actuellement en oeuvre le Projet de soutien à la Préparation à la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation de forêts (P-REDD+). L'objectif de ce projet est de permettre à la forêt et aux arbres hors-forêt de continuer par jouer leur rôle socio-économique et écologique. Le but ultime est l'élaboration et la mise en oeuvre d'une stratégie nationale REDD+ cohérente et acceptée par tous.

Nos Evènements

Aucun évènement dans le calendrier

Newsletter

captcha