jeudi 20 septembre 2018

Notre Agenda

Les Jeunes informés sur l'avancement de la REDD+ au Togo

La campagne d’information et de dialogue initial de l’Unité de Coordination Nationale REDD+ avec les parties prenantes au processus REDD+ se poursuit. Dans ce cadre, deux ateliers d’information et d’échange avec les organisations de jeunes ont été organisés les 18 et 20 octobre 2016. Le premier atelier a regroupé à Kara le 18 octobre 2016, les responsables des organisations de jeunes des régions centrale, kara et savanes. Le deuxième atelier tenu le 20 octobre à Kpalimé, a regroupé les organisations de jeunes de la région maritime et des plateaux.

Selon Hèmou ASSI, Coordonnateur National REDD+, ces ateliers visent à « sensibiliser et échanger avec les responsables des organisations de jeunes sur le processus REDD+ au Togo ».  Selon lui, « le processus REDD+, en mettant l’arbre au centre du développement, offre une opportunité pour s’attaquer aux problèmes auxquels font face les jeunes notamment le chômage et le sous-emploi. Pour se faire, les jeunes doivent se mobiliser pour participer de manière efficace et coordonnée au processus d’élaboration de la stratégie nationale REDD+ du Togo ».

jeunes 004Au cours de ces deux ateliers, les discussions et les échanges avec les responsables des organisations de jeunes ont porté sur l’état d’avancement du processus REDD+ au Togo, les rôles et responsabilités des jeunes dans le processus REDD+, les stratégies pour une implication active et coordonnée des jeunes dans ce processus, ainsi que les pistes et modalités de collaboration entre les organisations de jeunes et l’Unité de Coordination Nationale REDD+ dans la conduite du processus. « Il s’agit d’un processus participatif et inclusif. Aucun sujet n’est tabou. Toutes les questions doivent être débattues afin que nous puissions bâtir une stratégie nationale REDD+ cohérente et acceptée par tous. Vous êtes jeunes et l’avenir vous appartient. C’est pourquoi vous devez vous impliquer pleinement dans ce processus » a déclaré Totétièbe DAMETOUGLE, Coordonnateur National REDD+ Adjoint, à l’endroit des responsables des organisations de jeunes.

Les organisations de jeunes du Togo sont regroupées au sein du Conseil National de la Jeunesse (CNJ). Le CNJ est créé par décret N° 2008-048/PR du 07 Mai 2008 et regroupe 328 organisations. Sa mission est d’œuvrer pour l’épanouissement de la jeunesse togolaise et favoriser sa pleine et effective participation au processus de développement du Togo. Le CNJ-Togo dispose des démembrements dans chaque région (Comité Régional de la Jeunesse, CRJ) et dans chaque Préfecture (Comité Préfectoral de la Jeunesse, CPJ). Son Bureau Exécutif est composé de dix-sept (17) membres dont six (06) Présidents Régionauxjeunes 00.

Blaise ATAKOUNA
Responsable IEC, Coordination Nationale REDD+

Lu 324 fois Dernière modification le jeudi, 27 octobre 2016 10:34

Votre Avis sur le Site ICI !

Quel est votre avis sur le nouveau Site Web de REDD TOGO ?

FAQs

Qu’est-ce que le REDD ?

 

Le REDD est un mécanisme international dont le but est d’aider à stopper la déforestation et le changement climatique. REDD signifie la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des Forêts dans les pays en développement.

Il s’agit d’un mécanisme incitant les pays en développement à protéger et mieux gérer leurs ressources forestières afin de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les stratégies REDD+ font en sorte que les forêts sur pied aient une valeur plus grande que celles qu’on abat. La portée de la “REDD+” dépasse la déforestation et la dégradation des forêts et prend en compte la préservation et la gestion durable des forêts et le renforcement des stocks de carbone par la plantation d’arbres. Les activités de REDD+ énumérées dans la Seizième session de la Conférence des parties (Décision 1/CP.16) de la Convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, au paragraphe 70 sont :

  1. Réduction des émissions dues au déboisement,
  2. Réduction des émissions dues à la dégradation des forêts,
  3. Renforcement des Stocks de carbone forestiers,
  4. Conservation des Stocks de carbone et
  5. Gestion durable des forêts.

Quand le REDD commencera-t-il?

1.0 

Dès que possible car une fois décimée, les forêts seront perdues pour toujours.

Quel en sera le cout?

1.0 

La question est cruciale, les estimations varient mais pour réduire la déforestation de moitié d’ici 2030 le REDD nécessitera des dizaines de milliards de dollars par an. Mais ne rien faire coutera bien plus chaque année.

Avis & Communiqués

AMI pour le recrutement d'un cabinet pour la réalisation de l'EESS

21/12/16

Dans le cadre de la réalisation de l'évaluation environnementale et sociale stratégique (EESS) du processus REDD+ au Togo, la Coordination Nationale REDD+ recrute un cabinet. Pour...

« »

A propos de la REDD+

La Coordination Nationale REDD+ est l'un des trois organes chargés de gérer le processus REDD+ au Togo. Elle a pour rôle d'assurer la conduite opérationnelle du processus REDD+. Elle a été créée par decret N° 2016-007 du 25 janvier 2016 relatif aux organes de gestion de la REDD+ au Togo. Ce décret créé aussi le Comité National REDD+ qui est l'organe suprême de gestion du processus et le Groupe National de Travail REDD+. La Coordination Nationale REDD+ est sous la tutelle du Ministère de l'Environnement et de Ressources Forestières. Cette Coordination Nationale met actuellement en oeuvre le Projet de soutien à la Préparation à la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation de forêts (P-REDD+). L'objectif de ce projet est de permettre à la forêt et aux arbres hors-forêt de continuer par jouer leur rôle socio-économique et écologique. Le but ultime est l'élaboration et la mise en oeuvre d'une stratégie nationale REDD+ cohérente et acceptée par tous.

Nos Evènements

Aucun évènement dans le calendrier

Newsletter

captcha