jeudi 20 septembre 2018

Notre Agenda

Analyse historique de la déforestation et évaluation de la biomasse végétale dans les différents compartiments dans le cadre de la REDD+ au Togo : les résultats de deux études validés

Biomasse1La Coordination Nationale REDD+ a organisé du 13 au 14 août à Lomé un atelier national de validation des résultats de deux études analytiques. Il s’agit de l’études sur la définition de la méthodologie et des outils pour l’évaluation de la biomasse végétale dans les différents compartiments, et celle sur l'interprétation des données historiques et la conception d'un système national de suivi des forêts et d'un niveau de référence des forêts dans le cadre de la REDD+ au Togo. La rencontre a regroupé les membres du groupe thématique du Ministère de l’environnement et des Ressources Forestières, les représentants des autres groupes thématiques sectoriels, les membres de la cellule cartographique et celle de gestion des bases de données de l’inventaire forestier national, les représentants de l’Institut National de la Statistique, des Études Économiques et Démographiques (INSEED), les représentants de la Direction générale de la cartographie, les représentants des organisations de la société civile, les représentants des producteurs agricoles, les représentants des organisations de femmes, les planteurs privés et des personnes ressources issues du Groupe National de Travail REDD+ (GNT-REDD+).

Biomasse2C’est le Directeur de Cabinet du Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, M. KODJO Kudadzé qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cet atelier. Selon le Directeur de Cabinet, l’objectif du Togo en s’engageant dans la REDD+ est d’augmenter sa couverture forestière de manière à permettre à la forêt et aux arbres hors-forêt de continuer à jouer leur rôle social, économique, environnemental et climatique. « L’importance du processus REDD+ au Togo tient au fait qu’il vise à infléchir la tendance à la dégradation et la déforestation observée en optant pour une gestion durable des forêts existantes et un accroissement du patrimoine forestier », a déclaré M. KODJO. Pour y arriver, il est important, selon M. KODJO, de mettre en place des instruments et outils pour alimenter le Système National de Suivi des Forêts ou le système de mesure, rapportage et vérification (MRV). « Les deux études dont les résultats sont soumis à votre diligente attention ce jour visent donc à permettre au Togo d'élaborer son Niveau de Référence des Forêts, plus précisément de connaitre les tendances de dégradation et de déforestation observées depuis 1985 à travers les photos aériennes de 1985 à 1975 et de disposer d’une base de données pour alimenter le Système National de Suivi des Forêts ou le système de mesure, rapportage et vérification », a ajouté le Directeur de Cabinet.

Biomasse3Auparavant le Coordonnateur National REDD+ M. ASSI Hèmou, après avoir souhaité la bienvenue aux participants, a rappelé que la mise en œuvre du processus REDD+ implique la mesure et le suivi des stocks de carbone forestiers et c'est dans ce cadre qu’il est important pour le Togo de disposer des méthodes et instruments appropriés afin de se conformer aux normes internationales en la matière. « Mon souhait est que vous puissiez faire usage de toutes vos compétences dans l’analyse de ces rapports afin que les données issues de ces deux études puissent être des données fiables et utilisables dans le cadre du processus REDD+ », a ajouté M. ASSI.

Biomasse4Les travaux de l’atelier ont été marqués par la présentation des résultats des études par les consultants, des travaux en groupes pour analyser les rapports et des débats en plénière. A la fin des travaux, les participants ont validé les résultats des deux études sous réserve de l’intégration des observations formulées. La validation des résultats de ces deux études marque un pas important dans la préparation du Togo à la REDD+ en ouvrant la voie à la mise en place d’un Système National de Suivi des Forêts ou d’un système de mesure, rapportage et vérification (MRV).

 

Blaise ATAKOUNA

Responsable IEC

Coordination Nationale REDD+

Lu 104 fois

Votre Avis sur le Site ICI !

Quel est votre avis sur le nouveau Site Web de REDD TOGO ?

FAQs

Qu’est-ce que le REDD ?

 

Le REDD est un mécanisme international dont le but est d’aider à stopper la déforestation et le changement climatique. REDD signifie la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des Forêts dans les pays en développement.

Il s’agit d’un mécanisme incitant les pays en développement à protéger et mieux gérer leurs ressources forestières afin de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les stratégies REDD+ font en sorte que les forêts sur pied aient une valeur plus grande que celles qu’on abat. La portée de la “REDD+” dépasse la déforestation et la dégradation des forêts et prend en compte la préservation et la gestion durable des forêts et le renforcement des stocks de carbone par la plantation d’arbres. Les activités de REDD+ énumérées dans la Seizième session de la Conférence des parties (Décision 1/CP.16) de la Convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, au paragraphe 70 sont :

  1. Réduction des émissions dues au déboisement,
  2. Réduction des émissions dues à la dégradation des forêts,
  3. Renforcement des Stocks de carbone forestiers,
  4. Conservation des Stocks de carbone et
  5. Gestion durable des forêts.

Quand le REDD commencera-t-il?

1.0 

Dès que possible car une fois décimée, les forêts seront perdues pour toujours.

Quel en sera le cout?

1.0 

La question est cruciale, les estimations varient mais pour réduire la déforestation de moitié d’ici 2030 le REDD nécessitera des dizaines de milliards de dollars par an. Mais ne rien faire coutera bien plus chaque année.

Avis & Communiqués

AMI pour le recrutement d'un cabinet pour la réalisation de l'EESS

21/12/16

Dans le cadre de la réalisation de l'évaluation environnementale et sociale stratégique (EESS) du processus REDD+ au Togo, la Coordination Nationale REDD+ recrute un cabinet. Pour...

« »

A propos de la REDD+

La Coordination Nationale REDD+ est l'un des trois organes chargés de gérer le processus REDD+ au Togo. Elle a pour rôle d'assurer la conduite opérationnelle du processus REDD+. Elle a été créée par decret N° 2016-007 du 25 janvier 2016 relatif aux organes de gestion de la REDD+ au Togo. Ce décret créé aussi le Comité National REDD+ qui est l'organe suprême de gestion du processus et le Groupe National de Travail REDD+. La Coordination Nationale REDD+ est sous la tutelle du Ministère de l'Environnement et de Ressources Forestières. Cette Coordination Nationale met actuellement en oeuvre le Projet de soutien à la Préparation à la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation de forêts (P-REDD+). L'objectif de ce projet est de permettre à la forêt et aux arbres hors-forêt de continuer par jouer leur rôle socio-économique et écologique. Le but ultime est l'élaboration et la mise en oeuvre d'une stratégie nationale REDD+ cohérente et acceptée par tous.

Nos Evènements

Aucun évènement dans le calendrier

Newsletter

captcha