lundi 19 février 2018

Notre Agenda

Les résultats de l’étude sur l’analyse socio-économique de la contribution du secteur forestier à l’économie du Togo validés

analyse socio economique3Une soixantaine d’acteurs impliqués dans le processus REDD+ ont validé le 02 février 2018 au Relais de la Caisse à Lomé les résultats de l’étude sur l’analyse socio-économique de la contribution du secteur forestier à l’économie du Togo. C’était lors d’un atelier national qui a regroupé les directeurs centraux du Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, les membres des groupes thématiques issus de divers ministères sectoriels, les directeurs régionaux des différents ministères sectoriels, les représentants de l’Office Togolais des Recettes (OTR), ceux de l’Institut National de la Statistique, des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED), du Port Autonome de Lomé, des universités publiques, ainsi que des membres des organisations de la société civile, des représentants des producteurs agricoles, des organisations de femmes, des planteurs privés et des personnes ressources.

analyse socio economique1C’est le Ministre de l'Environnement et des Ressources Forestières, M. André JOHNSON qui a présidé la cérémonie d'ouverture de cet atelier. Selon le Ministre, la forêt joue un rôle extrêmement important dans le développement socio-économique des Etats et dans l’amélioration du bien-être de la majorité des populations. « Au Togo, le secteur forestier contribue pour beaucoup au développement économique. Cependant, la contribution du secteur forestier à la richesse nationale reste une nébuleuse au contour mal définie et mal appréciée dans les affectations budgétaires de l’Etat. Pendant longtemps, le faible niveau de développement des statistiques sectorielles a contribué à entretenir la méconnaissance du potentiel économique du secteur forestier au Togo. C’est ce qui justifie la réalisation de cette étude sur l’analyse socio-économique de la contribution du secteur forestier à l’économie nationale. », a affirmé M. André JOHNSON.

Auparavant, le Coordonnateur National REDD+, M. ASSI Hèmou a remercié l’ensemble des parties prenantes pour leur disponibilité à étudier le rapport de cette étude, qui vient apporter plus d’éclairage sur le poids réel du secteur forestier dans l’économie nationale.

analyse socio economique2Selon M. Jean-Aimé KOMBATE K., Directeur du cabinet LMDE qui a réalisé l’étude, l’exploitation des ressources forestières au Togo passe par l’exploitation de bois d’œuvre et de service, l’exploitation du bois-énergie, l’exploitation sylvicole, l’exploitation des produits forestiers non ligneux (PFNL), la chasse, l’écotourisme et les services environnementaux. « La contribution du secteur forestier à l’économie nationale est évaluée à 16,5% pour l’année 2014 », a-t-il affirmé. Pour une meilleure maîtrise de la contribution du secteur forestier à l’économie nationale, le cabinet LMDE propose entre autres un recensement des unités de production du secteur forestier et une collecte régulière et systématique des données auprès de ces unités de production, la dotation des directions et services régionaux en ressources humaines et en équipements (ordinateurs, mobiliers de bureau, moyens de déplacement), ainsi que l’utilisation du niveau le plus détaillé des nomenclatures NAEMA et NOPEMA afin de permettre une meilleure appréciation de la contribution du secteur à l’économie nationale

A l’issue des discussions, les participants à cet atelier national ont validé à l’unanimité le rapport de l’étude sur l’analyse socio-économique de la contribution du secteur forestier à l’économie du Togo. Il convient de rappeler que la présente étude fait partie d’une série d’études analytiques dont les résultats devront servir à l’élaboration d’une stratégie nationale REDD+ cohérente et acceptée par tous.

 

Blaise ATAKOUNA

Responsable IEC

Coordination Nationale REDD+

Lu 78 fois

Votre Avis sur le Site ICI !

Quel est votre avis sur le nouveau Site Web de REDD TOGO ?

FAQs

Qu’est-ce que le REDD ?

 

Le REDD est un mécanisme international dont le but est d’aider à stopper la déforestation et le changement climatique. REDD signifie la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des Forêts dans les pays en développement.

Il s’agit d’un mécanisme incitant les pays en développement à protéger et mieux gérer leurs ressources forestières afin de contribuer à la lutte mondiale contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre (GES). Les stratégies REDD+ font en sorte que les forêts sur pied aient une valeur plus grande que celles qu’on abat. La portée de la “REDD+” dépasse la déforestation et la dégradation des forêts et prend en compte la préservation et la gestion durable des forêts et le renforcement des stocks de carbone par la plantation d’arbres. Les activités de REDD+ énumérées dans la Seizième session de la Conférence des parties (Décision 1/CP.16) de la Convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, au paragraphe 70 sont :

  1. Réduction des émissions dues au déboisement,
  2. Réduction des émissions dues à la dégradation des forêts,
  3. Renforcement des Stocks de carbone forestiers,
  4. Conservation des Stocks de carbone et
  5. Gestion durable des forêts.

Quand le REDD commencera-t-il?

1.0 

Dès que possible car une fois décimée, les forêts seront perdues pour toujours.

Quel en sera le cout?

1.0 

La question est cruciale, les estimations varient mais pour réduire la déforestation de moitié d’ici 2030 le REDD nécessitera des dizaines de milliards de dollars par an. Mais ne rien faire coutera bien plus chaque année.

Avis & Communiqués

AMI pour le recrutement d'un cabinet pour la réalisation de l'EESS

21/12/16

Dans le cadre de la réalisation de l'évaluation environnementale et sociale stratégique (EESS) du processus REDD+ au Togo, la Coordination Nationale REDD+ recrute un cabinet. Pour...

« »

A propos de la REDD+

La Coordination Nationale REDD+ est l'un des trois organes chargés de gérer le processus REDD+ au Togo. Elle a pour rôle d'assurer la conduite opérationnelle du processus REDD+. Elle a été créée par decret N° 2016-007 du 25 janvier 2016 relatif aux organes de gestion de la REDD+ au Togo. Ce décret créé aussi le Comité National REDD+ qui est l'organe suprême de gestion du processus et le Groupe National de Travail REDD+. La Coordination Nationale REDD+ est sous la tutelle du Ministère de l'Environnement et de Ressources Forestières. Cette Coordination Nationale met actuellement en oeuvre le Projet de soutien à la Préparation à la Réduction des Emissions dues à la Déforestation et à la Dégradation de forêts (P-REDD+). L'objectif de ce projet est de permettre à la forêt et aux arbres hors-forêt de continuer par jouer leur rôle socio-économique et écologique. Le but ultime est l'élaboration et la mise en oeuvre d'une stratégie nationale REDD+ cohérente et acceptée par tous.

Nos Evènements

Aucun évènement dans le calendrier

Newsletter

captcha